41, rue Jules Chéret   72000  Le Mans  (PLAN)           09 51 180 159                  bernardlemonnier72@orange.fr
Menu










































Histoire d'une thérapie...  
Témoignage


Ne pas rester seul, face à ses difficultés...
Témoignage


 Passer de l'épreuve,
à l'épanouissement... Témoignage


Une aventure utile...
Témoignage






Bernard Lemonnier psycho-praticien-thérapeute Le Mans


Bernard Lemonnier | psychopraticien thérapeute

     Bernard Lemonnier psychopraticien thérapeute

 
   Bernard Lemonnier Psychopraticien Thérapeute Le Mans "Grandir, agir et réussir... en conscience"

Nous nous rencontrons
lors de séances individuelles ou de groupe, au cours desquelles en réfléchissant ensemble, nous progressons vers le but que vous vous êtes fixé. Votre projet peut être celui d'un épanouissement personnel ou, de manière plus exigente, la résolution d'une difficulté que vous voulez comprendre ou pour laquelle vous voulez vous faire aider. L'expérience montre que ces difficultés sont très variées et peuvent aller de la traversée d'une épreuve, aux problèmes de relation avec l'entourage.
Au départ, un principe de base :
Notre histoire personnelle a fait de nous un être plus ou moins unique, résultat d'un savant mélange d'équilibres plus ou moins stables. Et aujourd'hui, telle la tour de Pise, quelque chose vacille...telle une horlogerie fine qui se dérègle, quelque chose ne tourne plus rond ou du moins, pas assez.

Mon rôle de psychopraticien thérapeute :

Vous aider à retrouver l'équilibre qui vous convient, grâce à des savoir-faire qui ont fait leurs preuves depuis un siècle au moins, sur des générations d'hommes et de femmes. C'est l'étude et la compréhension des mécanismes subtils qui régissent votre vie d'aujourd'hui, en lien avec les éléments qui ont constitué votre histoire personnelle qui vous permettra d'opérer le changement souhaité. Pour vous apporter mon concours, j'ai choisi d'utiliser l'Analyse Transactionnelle que je trouve éclairante et que vous pouvez vous approprier rapidement lors des séances.

Deux méthodes :
1 Les séances individuelles hebdomadaires, où dans une relation privilégiée, je vous apporte tout mon soutien et mes observations attentives.

2 Les séances
de groupe bimensuelles (maximum 6 personnes) où chacun bénéficie de l'éclairage des autres et où je lui propose également, à partir de la communication qu'il établit avec les autres membres, de s'approprier la logique de ses comportements.
Les partenaires :
En fonction des nécessités, je peux vous mettre en relation complémentaire avec des professionnels dont je connais le sérieux (relaxologues, psychiatres, conseillers familiaux, médecins, sophrologues, etc…)













     Bernard Lemonnier Psycho Praticien Thérapeute  Le Mans vers Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse       Psychothérapeute ou Psychopraticien ?

La profession de psychothérapeute est désormais réglementée en France, ce qui pourrait sembler à priori une bonne nouvelle. Pourtant, il va devenir encore plus compliqué pour les personnes qui pensent avoir besoin d'un « psy- quelque chose » de s'y retrouver dans les intitulés métiers et de s'assurer que le professionnel qu'elles rencontrent possède bien une solide formation(1). Car une nouvelle appellation supplémentaire vient de faire son apparition.

Psychopraticien, c’est désormais le titre que vont porter les nouveaux professionnels qui se forment sérieusement en psychothérapie ou qui hélas, n'ont pas satisfait aux nouvelles normes. « En fait, le titre de psychothérapeute a été vidé de son sens… » déplore Serge Ginger, secrétaire général de la Fédération française de psychothérapie et psychanalyse (FF2P). C’est pourquoi tous les syndicats représentatifs de la profession se sont mis d’accord sur un nouveau terme, psychopraticien, qui peut éventuellement être assorti du qualificatif « certifié » ou « relationnel ». Il ne s’agit pas réellement d’un diplôme, mais de la dénomination d’une activité professionnelle, comme celle d’ingénieur ou de chef d’entreprise, mais qui a été protégée par un dépôt à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) en 2009.
En effet, sous couvert de vouloir réglementer la profession et de protéger les patients, le nouveau titre légal de « psychothérapeute » défini par la loi d’août 2009 et le décret de mai 2010 est maintenant vidé de sons sens et réservé aux psychiatres, ainsi qu’aux médecins qui auront effectué quelques stages (insuffisants), aux psychanalystes et psychologues moyennant des stages complémentaires, à certains « anciens » psychothérapeutes qui ont plus de cinq ans d’exercice et qu'a filtré une commission très bureaucrate… Au final, on aboutit à un méli-mélo de dispositions incompréhensibles. Les connaissances théoriques sont dorénavant privilégiées par rapport à l’expérience personnelle concrète. Aussi, les fédérations ont-elles, de leur côté, clarifié leur position en valorisant le terme de psychopraticien et donnent les conseils suivants pour choisir leur école à ceux qui voudraient s'établir.

« Tous les parcours d'étude crédibles exigent que les praticiens s'engagent solidement dans une démarche personnelle de thérapie, c'est à dire qu'ils connaissent de l'intérieur le processus de guérison pour eux-même. Cela leur permet de s'assurer que la méthode dont ils veulent suivre le cursus d'études correspond à leur personnalité, à leur demande, aux espoirs qu'ils mettent dans leur futur métier. Pour obtenir le certificat de psychopraticien, ils devront suivre l'apprentissage complet d'une méthode reconnue : gestalt-thérapie, analyse transactionnelle, hypnose éricksonienne, programmation neurolinguistique, approches psychocorporelles… Ils devront se former en psychologie et en psychopathologie clinique ; avoir une supervision tout au long de leur pratique ; s'engager à se conformer à la charte de déontologie de leur profession et être accrédités par une commission nationale d'aînés et de pairs. Lorsqu’une école affiche la mention « formation certifiante », cela signifie qu’une attestation est décernée à la fin d’un cycle d'étude. Ces attestations ne sont pas reconnues par l’État, mais dans la plupart des cas par les fédérations d’une même méthode. »

Le Syndicat national des praticiens en psychothérapie (SNPPsy) et l’European Association for Psychotherapy (EAP) ont élaboré un code de déontologie. En outre, l’EAP a créé un certificat européen de psychothérapie. Pour l’obtenir, il faut avoir suivi des études supérieures (bac + 3), complété d'un parcours approfondi de quatre ans minimum, mais il s’agit d’un diplôme privé qui n’est donc pas reconnu par l’État. Pour s'engager dans cet apprentissage, ils s'assureront que l’école est un « organisme de formation agréé » : cette mention correspond à un numéro d’enregistrement délivré par la Direction régionale de la formation professionnelle.

Qu'est-ce que cela change pour les client-patients ?
C'est une clarification pour les professionnels avertis mais certainement pas pour les usagers, puisque parmi les très chevronnés anciens psychothérapeutes, beaucoup n'ont plus le droit de porter le titre et parmi ceux qui le portent maintenant, certains ne sont que des théoriciens ne connaissant pas de l'intérieur le cheminement d'un travail destiné à sortir de la souffrance psychologique et du mal-être. Il faudra encore se fier durant des années à la réputation et au bouche à oreille pour rencontrer le professionnel à qui l'on s'adressera, puisque chaque certification continuera de faire l'objet de controverses comme près d'un siècle maintenant. Nous ne vivons pas dans le pays de Descartes pour rien !

                                  Texte rédigé d'après un article de Erik Pigani

(1) Pour ceux qui souhaitent, connaître les différentes définitions comparées des termes « Psychologue », « psychothérapeute », « psychanalyste », « psychiatre » et « psychopraticien », rendez-vous ici


 








comment éduquer | parentalité bientraitante   



Installé à Le Mans Sarthe 72, Bernard LEMONNIER psychothérapeute intervient régulièrement en Parentalité à Angers Maine et Loir 49, Alençon Orne 61, Laval Mayenne 53, Rennes Ille-et-Vilaine 35, Tours Indre et Loire 37, Chartres Eure et Loir 28, Nantes Loire Atlantique 44, Paris 75, Caen Calvados 14, Rouen Seine maritime 76